Groupement Sion-Bramois-Châteauneuf

A l'instar de nombreux clubs, le FC Sion s'est à son tour rapproché de ses voisins - Bramois et Châteauneuf, en l'occurrence - afin de former un groupement. Mais sa démarche n'est pas liée à un quelconque besoin de joueurs. Si les trois clubs regroupent dorénavant leurs forces, c'est pour offrir aux juniors de la commune de Sion une étape intermédiaire entre le football d'élite, géré par le secteur professionnel et les équipes régionales, sous la responsabilité du secteur amateur. "Notre objectif est d'avoir des équipes interrégionales en juniors A, B et C et surtout de les maintenir d'année en année dans cette catégorie de jeu", expliquent Daniel Burn l'un des responsable du mouvement juniors du FC Sion. "Les trois clubs étaient jusque-là représentés sporadiquement en inter. Ces joueurs pourront ensuite alimenter les équipes premières en actifs."

Si le critère sportif a évidemment été retenu au moment de composer les contingents, les trois clubs ne veulent pas se contenter de former des talents. Ils seront attentifs à d'autres critères, le comportement et l'engagement notamment. C'est Benoît Bétrisey, un ancien joueur du FC Sion, qui officie en qualité de chef technique. En parallèle, les trois clubs conservent des équipes de juniors A, B et C dans les catégories régionales.

 

 Groupement

 

La promotion de ces équipes dans un championnat qui regroupe les autres cantons romands impliquent des frais supplémentaires, parfois conséquents: entraîneurs, déplacements, arbitrage et équipements. "Nous avons budgétisé un montant de 20 000 francs par équipe, soit un total de 60 000 francs", poursuit l'homme de terrain. "Afin d'obtenir plus facilement l'aval de Bramois et de Châteauneuf, conscient que l'aspect financier pourrait constituer un problème, nous leur avons assuré que ces frais seront pris en charge par le mouvement juniors du FC Sion, lequel gère déjà le football de base et les équipes régionales. En contre-partie, nos partenaires s'engagent à mettre leurs terrains à disposition pour les entraînements et les matches." Les trois formations portent les couleurs du FC Sion.
 
A moyen terme, ces juniors devraient alimenter les équipes actives. Il faut savoir que chaque joueur reste qualifié auprès de son club d'origine qui peut, en tout temps, le solliciter pour dépanner une équipe active. "Bramois qui a retrouvé la deuxième ligue inter et Châteauneuf en troisième ligue offrent à chaque joueur le niveau de jeu qui lui correspond. En fin de compte, les trois clubs trouveront leur compte."